L’efficacité du traitement longue durée pour guérir les mycoses vulvo-vaginale récidivantes (MVVR)...

Écrit par Médecin rédacteur le .

Note utilisateur:  / 7
MauvaisTrès bien 

 

La mycose vulvo vaginale récidivante peut bénéficier d’un traitement spécifique, différent du traitement d’un simple épisode de mycose vaginale non récidivant. Mais quelle efficacité a ce traitement ? Est-on guérie des mycoses vaginales à 100 % avec un traitement antimycosique de 6 mois ? Ou la guérison des mycoses vaginales est-elle incomplète ? Voici les chiffres donnés par une étude réputée (1).

Efficacité du traitement sur la guérison des mycoses vaginales récidivantes (MVVR) au bout de 6 mois.
Avec un traitement antimycosique de 6 mois contre la mycose vulvovaginale récidivante, 90,8 % des femmes n’ont pas eu de mycose vaginale au bout de ces 6 mois. Par comparaison, sans traitement, 60 % des femmes ont une mycose vaginale. Cela paraît logique, puisque pendant tout ce temps les femmes prennent un médicament antimycosique. Mais que se passe-t-il après l’arrêt du traitement ? Puisqu’on prescrit ce traitement 6 mois, puis on l’arrête.

Efficacité du traitement sur la guérison des mycoses vaginales récidivantes (MVVR) au bout de 9 mois.
Le traitement antimycosique (ou antifongique) est pris pendant 6 mois, puis arrêté. Que se passe-t-il 3 mois après l’arrêt ?
Après un traitement de 6 mois, suivi de 3 mois sans traitement, 72 % des femmes n’ont toujours pas du de mycoses vaginales et 28 % en ont eu. Sans traitement aucun, sur la même durée, soit 9 mois, 70 % des femmes ont eu une récidive de mycose vulvo vaginale. Le résultat du traitement est donc déjà moins bon au bout de 9 mois que pendant les 6 premiers mois… Et ensuite ?

Efficacité du traitement sur la guérison des mycoses vaginales récidivantes (MVVR) au bout d’un an.
Six mois après l’arrêt du traitement anticandidose de 6 mois, soit un an après le début de l’étude, 42 % des femmes n’ont toujours pas de mycose. Il y en a quand même 58 % qui en ont eu ! Cependant, chez les femmes sans traitement, 80 % ont eu une mycose vaginale sur la même période. L’efficacité du traitement diminue donc au fil du temps, même si elle reste présente. On considère donc qu’un an après le début du traitement (6 mois après l’arrêt du traitement), 60 % des femmes ont un bénéfice.

Efficacité du traitement sur la guérison des mycoses vaginales récidivantes (MVVR) après un an…
Et bien, ensuite, nous ne pouvons vous communiquer les résultats car nous ne disposons pas des résultats. L’étude s’est arrêtée au bout d’un an. Même si l’on n’en sait rien, on peut supposer que le nombre de femmes ayant des récidives va augmenter.
Au total, on peut dire que le traitement vraiment efficace des mycoses vulvovaginales récidivantes n’est pas encore au point ! Il y a sans doute au moins 50 % des femmes qui rechutent (en étant raisonnablement optimiste).

Que faire si ma une mycose vulvo vaginale rechute régulièrement ?
Notre conseil, de bon sens, c’est de ne pas vous en tenir qu’au traitement médical.
Prenez du zinc… Cet oligoélément apporte un bénéfice.
Prenez des probiotiques. C’est bénéfique aussi, même si c’est insuffisant pris seul.
Prenez des disposition anti-récidive des mycoses

- - -

Vous avez eu un traitement prolongé de mycose vulvo-vaginale récidivante ?
Pensez à laisser un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d'autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n'apparaîtra pas... Discrétion oblige !

Sources : (1) J.D. Soble et col. Maintenance Fluconazole Therapy for Recurrent Vulvovaginal Candidiasis. N Engl J Med 2004; 351:876-883 August 26,2004.

Cet article a été écrit par un médecin.

(c) infosanteonline 2013

D'autres articles vous intéressent !

TOUS nos articles concernant les mycoses vulvo-vaginales...

Le zinc contre les rechutes de mycoses vaginales...

Les probiotiques en prévention des mycoses vaginales.

Quelle toilette intime quand on a une mycose gynécologique ?

Les 20 gestes anti-récidive contre les mycoses gynécologiques.

Rapports sexuels, quels problèmes en cas de mycose ?

Mycose gynécologique, est-ce un manque d'hygiène ?

Quelles femmes souffrent de mycoses ?

Une mycose vaginale, comment ça se présente ?

Mycose vaginale, pourquoi c'est gênant ?

Mycose vulvo-vaginale, quel microbe est en cause ?

L’efficacité du traitement longue durée pour guérir les mycoses vulvo-vaginale récidivantes (MVVR)... - 5.0 out of 5 based on 7 votes

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Joomla SEF URLs by Artio

Qui est en ligne ?

Nous avons 529 invités et aucun membre en ligne