Aspect des pertes blanches, quelle couleur, quel aspect, pour quelle maladie ?

Écrit par Médecin rédacteur le .

Note utilisateur:  / 25
MauvaisTrès bien 

 Les pertes blanches abondantes inquiètent. On se demande s’il s’agit d’une maladie et laquelle ? Leur aspect peut déjà donner une information intéressante. Ce n’est bien sûr pas suffisant pour savoir de quoi l’on souffre… ou pas. Mais c’est un indice.

Vos pertes blanches sont blanches et d’aspect normal.
Les pertes blanches sont d'aspect normal, mais bien plus abondantes... Et vous ressentez des brûlures, des démangeaisons, des irritations... Il y a quelque chose de pas normal puisqu'en plus, elles sont plus abondantes que d’habitude. C’est peut-être une réaction à quelque chose d’inhabituel, ce que l’on appelle une vaginite irritative. Auriez-vous oublié un tampon ou un préservatif, égaré dans votre vagin. (Ne vous moquez pas, ça arrive à des femmes très bien !). Auriez-vous changé de produit pour l’hygiène intime ? Avez-vous utilisé des préservatifs différents de votre habitude ? Des serviettes ou protèges slips irritants ? Des crèmes spermicides ? Auriez-vous utilisé un sex-toy dont vous seriez allergique à la matière ? Avant d’aller consulter un médecin, faites ce petit bilan pour voir si vous trouvez vous-même la cause.

Vos pertes blanches sont blanches, grumeleuses ?
De couleur blanchâtre, abondantes, vos pertes blanches ressemblent un peu à du lait caillé ou à des grumeaux. Elles n’ont pas tellement d’odeur. Il s'agit peut-être une mycose vaginale (ou candidose puisque c’est le plus souvent dû à une levure appelée candida albicans).
Vous voulez savoir plus en détail comment sont les pertes blanches des mycoses génitales ? Cliquez ici

Vos pertes blanches sont verdâtres ?
Les leucorrhées (l’autre nom des pertes blanches) ne sont plus blanches mais presque vertes et sont très malodorantes et assez abondantes. Il s’agit peut-être d’une infection à Trichomonas Vaginalis. La vulve et le vagin sont rouges et inflammatoires. Attention les rapports sans préservatifs et les partenaires multiples représentent un facteur de risque : l'infection à Trichomonas Vaginalis est une infection sexuellement transmissible (IST). Il existe souvent des brûlures urinaires associées.

Vos pertes blanches sont grisâtres ?
Si elles ont une odeur de poisson pourri, c’est peut-être une vaginose bactérienne, due à  des bactéries anaérobies (se développant en l’absence d’oxygène) qui se sont multipliées dans le vagin. C’est la cause la plus fréquente de pertes anormales, souvent abondantes et de couleur grisâtres. Il ne s’agit pas d’une Infection Sexuellement Transmissible. Cela se produit quand le vagin n’est pas suffisamment acide et/ou que la flore normale du vagin, formée de lactobacilles ne le défend pas bien. La toilette vaginale interne augmente considérablement le risque de vaginose bactérienne. Souvent, l’odeur se révèle encore plus après un rapport sexuel, car le sperme étant basique, il facilite la prolifération des bactéries. Les rapports sexuels fréquents sans préservatif augmentent donc le risque de vaginose bactérienne. Les bactéries en cause sont le plus souvent Gardnerella vaginalis, mais aussi Prevotella spp., Mycoplasma hominis, Mobiluncus spp…
Il existe aussi des vaginoses bactériennes dues à des bactéries aérobies (se développant en présence d’oxygène). Ces bactéries viennent souvent de la région anale ou de la peau. Il s’agit par exemple d’Escherichia Coli, de Staphylocoque doré, ou de streptocoques du groupe B. D’où l’importance de faire attention à ne pas apporter ces bactéries au niveau du vagin : toujours s’essuyer d’avant vers l’arrière quand on va aux toilettes, et ne jamais faire de pénétration vaginale après une pénétration anale (vaginite presque garantie !), et jamais de toilette vaginale interne.

Vos pertes blanches sont jaunâtres ?
Ces pertes jaunâtres et plus abondantes peuvent être dues à une gonococcie (appelée aussi blennorragie) qui est une Infection Sexuellement Transmissible. C’est dû à une bactérie appelée gonocoque, ou Neisseria Gonorrhoeae. Souvent, cette infection donne très peu de signes chez la femme, mais chez l’homme, ça brûle atrocement en urinant : on dit qu’il « pisse des lames de rasoir ! » 
L’infection à Chlamidiae Trachomatis peut aussi être en cause ; elle donne le même type de pertes blanches, avec parfois un filet de sang. Mais ici aussi, il y a souvent peu de signes chez la femme. C’est dommage, car cela permettrait d'en faire la détection plus facilement ; cette infection peut entraîner des stérilités si elle n’est pas traitée.

Vos pertes blanches sont transparentes ?
C’est sans doute normal ! En période d’ovulation, les pertes blanches sont très fluides, abondantes, un peu comme du blanc d’œuf cru. C’est un signe qu’une femme est dans ses jours de fertilité maximale. Si vous avez un rapport sexuel, vos pertes vont augmenter le lendemain car le sperme aussi a plus ou moins le même aspect !
Vous voulez en savoir plus sur les pertes blanches abondantes ET normales ? Lisez la suite...

Vos pertes blanches sont marron ou rouges ?
Ce ne sont pas des pertes blanches, mais un saignement. Il peut s’agir de règles, d’un saignement de privation (sous pilule pendant les jours d’arrêt), de spotting (sous pilule pendant les jours de prise de pilule), d’un saignement après le premier rapport sexuel (déchirure de l’hymen). Si vous saignez après un rapport sexuel, ou après la ménopause, il faut impérativement aller consulter. C’est le moment, d’examiner votre col et de voir si vous n’avez pas des cellules cancéreuses sur cette zone.

Au final, n’hésitez pas à voir un médecin !
Les descriptions données ici sont caricaturales. Une perte blanche abondante et inhabituelle peut avoir une couleur pas tout à fait typique, ou être assez différente de ce que nous décrivons selon chaque femme. De plus, certaines infections peuvent être associées. Alors, au moindre doute, si vous avez des pertes anormales, consultez…

Vous avez déjà souffert de pertes blanches abondantes et anormales ?
Racontez-nous de quoi il s'agissait finalement. Et comment vous l'avez vécu. Pensez à laisser un message ci-dessous en bas de la page dans notre zone de forum. Cela pourra servir à d'autres que vous ! On vous demande un nom, mais vous pouvez laisser un pseudo ; on vous demande un mail, mais, mais il n'apparaîtra pas... Discrétion oblige !

Vous avez des pertes blanches trop abondantes ? Quelles sont les raisons de cette abondance ?
Vous avez peur d'avoir une mycose vaginale ? Et si c'était autre chose ? Pas forcément une maladie qui entraîne des pertes... Lire la suite.

Vous voulez savoir à quoi servent les pertes blanches normales (leucorrhées physiologiques) ? Elles sont plusieurs rôles importants : Lire la suite...

Sources :
- 2011 European (IUSTI/WHO) Guideline on the Management of Vaginal Discharge Jackie Sherrard, Gilbert Donders, David White.
- Infections urogénitales à gonocoque et Chlamydia trachomatis. Professeur Jean-Claude Beani.

Cet article a été rédigé par un médecin.

(c) infosanteonline 2013

D'autres articles vous intéressent !

 TOUS nos articles concernant les mycoses vulvo-vaginales...

Quelle toilette intime quand on a une mycose gynécologique ?

Les 20 gestes anti-récidive contre les mycoses gynécologiques.

Rapports sexuels, quels problèmes en cas de mycose ?

Mycose gynécologique, est-ce un manque d'hygiène ? 

Quelles femmes souffrent de mycoses ?

Une mycose vaginale, comment ça se présente ?

Mycose vaginale, pourquoi c'est gênant ?

Mycose vulvo-vaginale, quel microbe est en cause ?

Aspect des pertes blanches, quelle couleur, quel aspect, pour quelle maladie ? - 4.9 out of 5 based on 25 votes

Commentaires   

 
0 #29 Luuciii 17-06-2014 21:17
J'ai 20 ans et j'ai des rapports sexuels non protégés avec mon copain. Depuis 2 jours j'ai des brûlures à l'entrée du vagin, une vulve rouge et gonflée et des pertes blanches très épaisses et très malodorantes. Mon pharmacien m'a
prescrit une crème et 2 ovules. Pensez vous
que cela suffira à guérir ?

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Cela dépend. S'il s'agit bien d'une mycose vulvo-vaginale et que vous avez pris des antimycosiques, oui, cela a une bonne chance de vous guérir. S'il s'agit d'une vaginose, c'est-à-dire une infection bactérienne, non, cela ne vous guérira pas. Or, des pertes très malodorantes peuvent correspondre plutôt à une vaginose. Donc c'est à voir. C'est pour cela qu'il est toujours préférable de voir un médecin. Ou plutôt qu'un médecin vous voit, donc vous examine. Même si, je le reconnais, cela n'a rien de forcément agréable. Mais on a des chances de guérir plus rapidement et ça, c'est appréciable.
A lire, des explications sur : Mycose vaginale, et si c'était autre chose ? http://mycoses.infosanteonline.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-autre-chose-133/mycoses/mycoses-gynecologiques/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme
Citer
 
 
0 #28 Julie 12-06-2014 14:10
Voilà une semaine et demie que mes règles sont finies et depuis je n'ai pas arrêté d'avoir des pertes vraiment abondantes très épaisse inhabituelles et gênantes et ayant une assez forte odeur. Et depuis quelques jours, j'ai de fortes douleurs en bas du ventre et du sang dans les pertes encore plus abondantes et l'odeur devient très gênante aussi. Qu'en pensez vous ?

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Cela ressemble à une vaginose, c'est-à-dire à une infection vaginale due à des bactéries. Donc il faut aller voir votre médecin, ne restez pas ainsi.
A lire, des informations sur "Mycose ? Et si c'était autre chose ?" http://mycoses.infosanteonline.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-autre-chose-133/mycoses/mycoses-gynecologiques/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme
Citer
 
 
-1 #27 Coutant 11-06-2014 00:44
J'ai 20 ans et je suis sous pilule Minidril depuis 2 ans. j'ai eu mes règles 5 jours mais pas comme d'habitude il y avait moins de sang. Ça fait donc 3 jours que mes règles sont finies et aujourd'hui j'ai eu des grosses pertes blanche avec du sang marron-rouge .. ça m'inquiète. J'ai eu un rapport non protégé il y a 2 semaines et avant je ne me protégeais pas.

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Même avec une pilule, les pertes de sang mensuelle (qui ne sont pas des règles) peuvent varier. Elles peuvent être plus ou moins abondantes, et ce n'est pas spécialement un signe d'infection. Cela dit, si vous avez l'impression que vos pertes sont vraiment anormales, ou qu'elles sentent mauvais ou que vous avez des brûlures ou démangeaisons ou d'autres signes anormaux, n'hésitez pas à aller consulter un gynécologue. Car par écrit, c'est bien sûr très difficile de détecter une infection (même impossible !)
Citer
 
 
0 #26 Stoenfree 09-06-2014 03:10
Il y a un mois, mes pertes sont devenues verdâtres, très abondantes et ça brûle parfois. Notre médecin nous a demandé de faire une analyse avec prélèvement vaginal. Suite à cette analyse, on a détecté divers microbes tel que: candida albicans, staphylocoque ... ensuite, le médecin nous a prescrit les médicaments ci-après, mais il n'a pas dit de quelle maladie il s'agit vraiment : Bactoclav 3 boite + chloramphénicol 5 boites. Mais ces antibiotiques n'ont pas pu débarrassé totalement les microbes jusqu'à maintenant.
J'aimerais savoir il s'agit de quelle maladie vraiment? est-ce encore curable ? et quel est le traitement qui semble adapté à cette situation? Mon copain aussi , il sent une douleur à son appareil génital.


Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Il est difficile de vous répondre. Votre médecin vous a prescrit des antibiotiques, ce qui signifie qu'il estime que votre infection est due à des bactéries. Si le traitement n'a pas été efficace, il faut absolument retourner le voir avec votre ami...
Citer
 
 
0 #25 Tina 08-06-2014 22:51
Je suis toujours vierge et j'ai des pertes jaunâtres avec une mauvaise odeur de poisson pourri. J'ai eu des rapports sexuels sans pénétration.

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Des pertes avec une odeur de poisson pourri, cela correspond généralement à une vaginose, c'est-à-dire à une infection provoquée par des bactéries. Alors, je vous conseille d'aller voir votre médecin.
A lire des infos sur : Mycose ? Et si c'était autre chose ? http://mycoses.infosanteonline.com/mycose-vaginale-et-si-cetait-autre-chose-133/mycoses/mycoses-gynecologiques/mycose-vaginale-et-si-cetait-un-autre-probleme
Et sur les pertes blanches avec une mauvaise odeur : http://mycoses.infosanteonline.com/pertes-blanches/mycoses/les-pertes-blanches/pertes-blanches-odorantes-et-genantes-que-faire
Citer
 
 
0 #24 Elfede 05-06-2014 23:37
J'avais eu les pertes blanches de couleur blanche, il y a de cela 2 mois. J'ai consulté un docteur qui m'a prescrit des volumes et cela a disparu. Mais récemment j'ai encore eu les pertes blanches, mais cette foi-ci, de couleur jaune et cela sent. J'ai souvent des rapports protégés avec mon copain. Ses pertes blanches me font peur. J'ai peur d'avoir une IST ou d'être stérile.

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : difficile par écrit de vous répondre sans vous examiner. Ce n'est pas spécialement anormal d'avoir des pertes de couleur un peu jaune. En revanche, si ces pertes blanches sentent mauvais, si cela vous brûle ou vous démange, ou encore si c'est rouge, il faut consulter un médecin. Mais rassurez-vous, une stérilité due à une infection ne vient pas en quelques jours. Le sont les infections qui durent des mois sans être soignées qui sont susceptibles d'entraîner des stérilités...
A lire, notre article sur les pertes blanches normales : http://www.mycoses.infosanteonline.com/mycoses-gynecologiques/mycoses/mycoses-gynecologiques/pertes-blanches-normales-quel-aspect-quelle-utilite
Citer
 
 
0 #23 Alycia 04-06-2014 00:08
J'ai 22 ans et depuis deux mois et demi je souffre d'irritation vulvo-vaginale. Cela irrite dans mes culottes et lors des relations sexuelles. J'ai également des pertes blanches-jaunât res abondantes. On m'a prescrit plusieurs fois des médicaments contre les mycoses suite à des examens, mais le dernier médecin que j'ai rencontrer à fait des tests pour finalement me dire que je n'avais pas de mycose et donc certainement une vaginite irritative. Elle m'a conseillé de mettre du lubrifiant KY liquid pour m'aider à guérir. Je l'utilise donc un peu chaque matin et lors des relations sexuelles qui me font toujours mal. Aujourd'hui mes pertes semblent plus épaisse! Est-ce toujours une irritation, ou une mycose à cause du lubrifiant ? Je suis assez découragée... comment guérir d'une irritation vaginale ? Et en passant aucune odeur particulière et les tests ne démontrent aucune ITS

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Pour guérir d'une irritation, il faut en trouver la cause. Je vous engage à lire nos articles sur l'hygiène intime. Il arrive que des sous-vêtements en matière synthétique, des protège-slips puissent entraîner des irritations. Il se peut aussi que si vous souffrez de sécheresse vaginale, vous perceviez des irritations et des douleurs lors des rapports sexuels.
A lire : Quels sous vêtements choisir : http://mycoses.infosanteonline.com/quels-sous-vetements/mycoses/mycoses-et-hygiene/mycoses-vaginales-quels-sous-vetements20
Le string : pas forcément conseillé : http://mycoses.infosanteonline.com/string-or-not-string/mycoses/mycoses-et-hygiene/mycose-vaginale-le-string-est-un-ennemi21
Et quelle toilette intime pour ne pas avoir d'infections ou d'irritations vaginales : http://mycoses.infosanteonline.com/mycose-quelle-toilette-intime/mycoses/mycoses-et-hygiene/quelle-toilette-intime-en-cas-de-mycose-vaginale17
Citer
 
 
0 #22 Malau 01-06-2014 22:16
Je suis sous pilule depuis 3 ans, et ça fait
2 ans que j'ai quelquefois des relations sexuelles non protégées avec mon ami. Il n'a jamais eu de relations non protégées avec des ex copines à part moi. Or, depuis quelques mois, j'ai des pertes jaunâtres, opaques, crémeuse, mauvaise odeur. Cela me gratte et pique quand je me rase, et quand j'y touche. Par contre si j'y touche pas, ça ne me gratte pas. J'aimerais savoir si la couleur des pertes peuvent être dû à cause de la pilule ? Par contre quand nous avons des relations, cela me fait mal (quand mes rapports sont protégés) peut être les préservatifs ?
A chaque fois que je suis allée chez le médecin, on m'a dit que j'avais une mycose mais pourtant, j'ai bien peur d'avoir une IST qui pourrait me rendre stérile ! Sachant que les rendez-vous de gynéco ont une durée d'attente de 6 mois, que puis-je faire ?

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Il faut que vous alliez consulter. En attendant, commencez par ne pas vous raser si possible, par utiliser beaucoup de gel lubrifiant avec le préservatif car les frottements sont alors beaucoup plus intenses. Et si vous avez vraiment des mycoses génitales, il est certain que la pilule peut les favoriser.
A lire, pourquoi les rapports sexuels peuvent-ils entraîner une mycose vaginale ? http://mycoses.infosanteonline.com/mycoses-gynecologiques/mycoses/mycoses-gynecologiques/sexualite-et-risques-de-mycoses-vaginales
A lire aussi, des infos sur la pilule et les mycoses vaginales : http://www.mycoses.infosanteonline.com/mycoses-gynecologiques/mycoses/mycoses-gynecologiques/la-pilule-provoque-des-mycoses-gynecologiques
Citer
 
 
0 #21 Valois 30-05-2014 19:41
Je suis une femme de 31 ans. Cela fait 2 ans et demi que je porte le stérilet Mirena. Aucun souci jusqu'à présent. Je n'ai plus de règles et pas de douleur. Oui mais voilà que ça fait 2 mois que j'ai des pertes de sang non-stop. Pas forcément en grande quantité, mais elle sont permanentes. Cela peut aller de rouge à marron à jaunâtre parfois avec une odeur épouvantable. J'ai aussi des douleur au bas ventre, mon gynéco m'a fait un frottis : rien ; test au chlamidia : rien ; prise de sang qui a révélé que ma proteine c reactive était à 20mg (signe d'une inflammation si je dit pas de bêtise! ) Le frottis montre un col hémorragique et inflammatoire. Et le pire dans tout ça, et bien, c'est que mon gynéco n'a pas pris la peine de rappeler pour je puisse savoir à quoi ça pouvait être dû et que faire pour arrêter ce saignement + mes douleur. J'ai téléphoné à sa secrétaire qui m'a dit que il n'y avait rien d'anormal. J'ai donc décidé de retirer le stérilet mais est ce lui qui est en cause. Qu'a donc loupé le doc ?

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Il semble que vous ayez des signes d'infection. Il faut donc aller voir un gynécologue (un autre ! ou bien le même en insistant !) avec vos résultats d'analyse. En effet, les chlamidiae ne sont pas les seules infections génitales qui existent. Faites le rapidement, car une infection chronique peut entraîner des problèmes de fertilité par la suite. Il se peut que vous deviez retirer votre stérilet car en cas d'infection, avoir un stérilet n'est pas une bonne chose...
Citer
 
 
0 #20 Julie 29-05-2014 10:11
J'ai des pertes blanches un peu jaunâtres et sanguinolentes. Est ce que c'est grave ? Cela fait 5 jours que je suis sensée ne plus avoir mes règles et il y a toujours ces pertes blanches bizarres ! Cela fait 2 semaines que je prends la pilule !

Réponse de médecin pour InfoSantéOnline : Tout d'abord, sous pilule, on n'a plus de règles. A l'arrêt de la pilule, il y a des saignements de privation qui peuvent durer plus ou moins longtemps, il n'y a pas de norme. Donc quand vous dites "je suis sensée ne plus avoir de règles", c'est une idée à vous, mais qui ne repose sur rien de spécial. D'autre part, il existe très souvent des saignements sous pilule, que l'on appelle des spottings. Il faut attendre un peu et voir s'il sont vraiment gênants pour voir aussi si cette pilule vous convient ou pas.
Sinon, attention, si vos pertes blanches vous brûlent, vous démangent ou si elles ont une odeur désagréable, vous pouvez souffrir d'une infection génitale. Et dans ce cas, il faut consulter un gynécologue.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Joomla SEF URLs by Artio

Qui est en ligne ?

Nous avons 628 invités et aucun membre en ligne